L’industrie de la Musique en Streaming connait une croissance à 2 chiffres

Bien qu’elle ne se vende plus comme avant (en fait, elle ne se vend plus du tout), la musique continue d’être une industrie qui se porte bien et vaut toujours des milliards.

Et les revenus ne cessent d’augmenter. 2017 a été une grande année pour l’industrie de la musique, et bien qu’il y ait beaucoup de choses qui ne sont certainement pas parfaites, les chiffres prouvent que les choses s’améliorent dans tous les domaines. La RIAA (Recording Industry Association of America) a récemment publié son rapport annuel de fin d’année, qui détaille combien d’argent s’est retrouvé dans l’industrie de la musique et où tout cela est allé, et bien qu’il n’y ait pas beaucoup de chocs quant aux formes de consommation qui ont fait le succès de l’industrie, les chiffres sont encourageants.

En 2017, les revenus tirés de l’ensemble de la musique enregistrée ont atteint 8,72 milliards de dollars, un sommet inégalé depuis environ dix ans. Ce chiffre est en hausse de plus de 1,2 milliard de dollars, ou 16,5%, par rapport à 2016, alors que la situation était à peu près aussi favorable que l’année précédente.

L’industrie connaît maintenant une croissance globale à deux chiffres depuis deux années consécutives, et rien ne laisse présager un ralentissement de cette croissance. En fait, elle est en train de s’accélérer, et lorsque les chiffres seront finalisés pour 2018, une croissance de 20% ne serait pas impossible.

Il n’est pas surprenant que la diffusion via les plateformes de streaming soit à l’origine de la plus grande partie de cette expansion, puisque la diffusion verticale est maintenant responsable de près des deux tiers (65 %) de tous les revenus tirés de la musique enregistrée.

Europe 1 dit même que le streaming s’envole partout dans le monde et notamment en France.

Les revenus de la diffusion en streaming ont totalisé un montant impressionnant de 5,7 milliards de dollars en 2017, en hausse spectaculaire par rapport à un peu moins de 4 milliards en 2016 et 2,3 milliards en 2015. Le secteur a connu une croissance de 43 % d’une année sur l’autre, ce qui est une performance incroyable, surtout pour une catégorie qui a déjà connu une forte croissance au cours des dernières années.

Ce sont ceux qui ont payé pour une forme ou une autre de streaming à la demande qui ont investi le plus d’argent dans le domaine, ce groupe de consommateurs contribuant maintenant près de 4,1 milliards de dollars à l’industrie. Il y a maintenant un peu plus de 35 millions de personnes qui choisissent de payer pour leurs service d’écoute à la demande, et ils injectent l’argent le plus nécessaire dans l’industrie.

Une verticale que la RIAA qualifie de ” services de radio numériques et personnalisés “, qui comprend des entreprises comme SiriusXM et des stations de radio Internet, a rapporté près d’un milliard de dollars (914 millions de dollars) en 2017, ce qui est beaucoup moins que l’année précédente.

Scroll to top